• Accueil
  • A la une
  •  > LES PAYS-BAS #2
    🇳🇱🎢 DES ATTRACTIONS ET UN ARBRE QUI PARLE 🎢🇳🇱

LES PAYS-BAS #2
🇳🇱🎢 DES ATTRACTIONS ET UN ARBRE QUI PARLE 🎢🇳🇱

visite hollande efteling walibi parcs attractions pays-bas

Seconde partie de nos aventures hollandaises. Comme je vous le disais dans le précédent article, notre week-end a été programmé autour de deux parcs d’attractions : Walibi Holland et Efteling. Dois-je vous rappeler que Pépito est fan de coasters ? Un prétexte au voyage et à la découverte de nouvelles sensations.

Deux parcs, deux ambiances. Là où Walibi Holland offre des sensations, Efteling joue plutôt sur la féérie.

Walibi Holland

walibi holland entree main street pays-bas parc attractions

En partant, on se dit « Miracle, il fait beau ! ». Une demi-heure de route plus tard, je me dis qu’il serait temps d’investir dans un kway. Les miracles n’existent donc pas, mais ça n’altérera pas notre excitation. Bienvenue à Walibi Holland ! Le parking est vide, nous sommes dans les premières voitures sur le parking. Les grilles s’ouvrent, le parc est quasiment à nous.

Premier constat qui va se confirmer dans la journée : où est la cohérence entre les différents thèmes, qui commencent à peine à voir le jour avec les nouvelles attractions ? Certaines attractions n’ont aucune thématisation, aucune déco, rien. Juste des rails. En soi, ce n’est pas gênant, puisque le parc s’adresse vraiment à un public ados/adultes. Un enfant ne serait ni enchanté, ni repu, et passerait sa journée à attendre une mascotte inexistante. Dommage ou tant pis, ça dépend du point de vue de chacun.

Xpress: Platform 13

Première impression : la thématisation de la file d’attente est plus que sympa bien que sombre et très longue (au point de se demander si on ne s’était pas trompé de file et s’il ne s’agissait pas d’une attraction “piétonne”). On s’est dit qu’en été avec la chaleur et l’affluence, ce doit être étouffant. On arrive finalement devant des portes qui s’ouvrent, et le rail apparait. L’accélération de départ m’a scotché et bien réveillé. La suite du parcours est sympa sans être exceptionnelle, une très bonne surprise pour commencer la journée 🙂

☆☆

walibi holland parc attractions coaster
goliath hyper coaster intamin walibi holland fun parc

Goliath

Le petit préféré de cette journée. Vous vous souvenez d’EGF à Holiday Park ? Goliath est son petit frère. Une machine à airtime et guilis dans le ventre comme on les aime. On ne déroge pas à la règle : dans Goliath, vous serez comme à l’accoutumée sur un megacoaster old school, installés dans des chaises de camping. Goliath est fluide malgré ses 16 ans de services, ce qui est fort agréable. Les helix sur le parcours vous scotchent dans le fond du siège pour procurer une bonne dose de G. Un vrai plus pour ce coaster pas si petit, mais puissant comme il faut. C’est un grand OUI.

☆☆☆

Lost Gravity

Pepito en a tellement parlé : “c’est le premier Mack qu’on va faire en dehors d’Europa-Park !“. Le peu de monde ce jour là ne nous a pas laissé le temps de nous attarder sur la décoration, ni sur la soundtrack qui reste en tête à la première écoute, et nous voilà déjà dans le train, prêts à partir. La montée est rapide, et la première descente aspirante, avec une sensation de pas assez. Le circuit s’enchaîne, quelques vibrations de début de journée se font ressentir. On s’attendait à plus. On retourne en gare en restant un peu sur notre faim, mais avec la banane quand même.

☆☆

lost gravity walibi holland mack rides coaster

El Condor

Alors celui-ci… Je me demande encore pourquoi on a attendu plus d’une demi-heure que la pluie se calme pour pouvoir embarquer dans ce que nous avons sobrement surnommé “la merdouille orange”. Pepito m’avait prévenu, ça risquait de vibrer. Il ne croyait pas si bien dire… Dans la montée, on s’est pris l’eau dégueulasse qui stagnait sur le haut des trains. Sur le parcours, qui ne présente pas un grand intérêt, ça vibrait tellement que s’en était douloureux. C’est simple, j’ai pris des claques contre les mousses dures du harnais tout le long et j’avais hâte que cette purge se termine. La pluie s’est à nouveau intensifiée, jusqu’à devenir torrentielle, il était temps d’aller manger, de sécher un peu et de se remettre de cette machine du diable qui nous a collé un mal de nuque.

☆☆☆

el condor orange couleur hollande vekoma coaster walibi

Le reste du parc offre des attractions plus anciennes. Du Boomerang (qu’il serait temps de démonter, les années 2000 étant terminées) aux bûches et rafting (que nous n’avons évidement pas tentés), en passant par une space shot (comme une tour de chute, mais inversée) un peu trop molle à mon goût, Walibi Holland contraste et cherche à se créer un univers par le biais des nouveautés.

Entre notre visite en mai 2018 et aujourd’hui, le grand huit en bois du parc a été complètement refondu pour devenir “Untamed”, une machine qui, d’après les premiers échos des coasterfans, vaut son pesant de cacahouètes… Je vous dirai ça quand on y retournera…

Malgré la pluie, malgré le vent, nous avons eu le temps de faire et refaire tout ce que nous voulions dans ce petit parc fort intéressant en terme de sensations. Il est vrai que ça manque de thématisation, bien que les derniers nés du parc soient un peu plus généreux à ce niveau là. Il n’y avait vraiment pas de monde (normal vue la météo me direz-vous), ce qui permettait de profiter des attractions entre les gouttes. Ceci dit, j’avais quand même hâte de retrouver un peu de féérie et de magie, avec Efteling.

Efteling

entree parc themes efteling pays-bas kaatsheuvel

En partant, on se dit « on aura vraiment pas de chance avec la météo ». J’ai tellement entendu parler de Efteling par le biais de Pépito que j’avais l’impression d’y avoir déjà été allée. Le parking est vide, là encore. Première étape : retirer nos places. Nous avons opté pour des tickets “luxe” (qui ne semblent plus exister aujourd’hui) comprenant l’entrée au parc, le parking, un sandwich à midi, un encas, un plat chaud dans un des restaurant du parc, et un accès au parc une demi-heure avant son ouverture officielle, à 66€ par personne.

Cette demi-heure ne nous aura pas permis de faire beaucoup d’attractions. Au final, le parc est tellement étendu que le temps de se rendre dans les coins ouverts (car toutes les attractions ne sont pas accessibles durant cet espace temps), nous n’avons que eu une temps de faire Fata Morgana et Droomvlucht, deux parcours scéniques très beaux à voir, pour commencer une journée tout en douceur.

Symbolica : Palais de la Fantaisie

LE MEILLEUR PARCOURS SCÉNIQUE QUE NOUS AVONS FAITS À CE JOUR ! Dans la file, juste après un pré-show, vous pourrez choisir entre 3 parcours : le Tour des Héros (notre choix), le Tour Musical ou le Tour des Trésors. En fonction de votre choix, le parcours différera légèrement. Tout est fluide, tout est beau. Les décors sont travaillés, bien choisis, enchanteurs. J’ai adoré me laisser emporter dans cet univers enchanteur, en prendre plein les yeux. Le seul bémol : l’attraction venait d’ouvrir, le temps d’attente était de 2h en moyenne. Pas de quoi la refaire pour voir les variantes des autres tours. Dommage. Ce sera pour une prochaine fois 😉

☆☆☆

Vogel Rok

J’avoue ne pas spécialement être adepte des attractions indoor (entendez “à l’intérieur et dans le noir”).  Vogel Rok était à proximité de nous, avec très peu d’attente à ce moment-là. Contrairement à d’autres attractions de ce type, celui-ci ne m’a pas donné la gerboulade. Le parcours en lui-même est court, pas ouf, mais se ride sans douleurs. C’était sympa, sans me laisser un souvenir impérissable.

☆☆

vogel rok efteling montagne russe indoor coaster
dive coaster baron 1898 voyage temps Kaatsheuvel efteling

Baron 1898

En le voyant de loin, j’avais hâte de tester cette montagne russe plongeante. Le principe est que le train se stoppe en haut de la première descente le temps de quelques secondes. Nous avons eu la chance d’être au premier rang et ainsi de pouvoir réellement découvrir les sensations d’un dive coaster. Mon impression : je suis légèrement déçue à la sortie. On m’a vendu du rêve, avec une thématique soignée, un beau coaster de A à Z… mais cette chute libre n’est longue “que” de 37,5m, pas le temps d’avoir de petits guilis dans le ventre… Tellement dommage !

☆☆

baron 1898 coaster efteling pays-bas holland

Joris en de Draak

Les gens qui me connaissent le savent : j’ai du mal avec les grands huit en bois. C’était donc remplie d’appréhension que j’ai pris place dans les Joris. Là encore, il vous faudra choisir votre camp : l’eau ou le feu. Il y a une vraie ambiance qui se créée lorsqu’on entre dans le coaster puisqu’il s’agit d’une course entre les deux trains. Le parcours est le même pour les deux, et les vainqueurs auront le droit de revenir en gare avec les tentures de leur couleur accrochés au plafond. Joris en de Draak m’a réconcilié des “merdes en bois” comme je les appelle. Il est tout le contraire de brusque, et offre des airtime de bataaaaard sur un parcours familial sympathique. C’est bien la première fois de ma vie que je ne sors pas avec un mal de nuque doublé d’un mal de crâne en sortant d’un grand huit en bois.

☆☆☆

joris en de draak dueling wooden coaster efteling hollande

C’est sure que par rapport à Walibi, Efteling est thématisé de A à Z. C’est joli, et on prend plaisir à s’y promener. C’est un parc familial, avec de vrais décors, et surtout, beaucoup, beaucoup, beaucoup de verdure. C’est comme si on était dans une forêt dans laquelle on trouve des coaster de temps en temps. Parfois, on n’a même plus l’impression d’être dans un parc d’attractions, et j’ai même pu croiser des écureuils et des canetons, c’est dire comme on est en pleine nature.

Au-delà de ça, le parc est immense. Une journée n’est pas suffisante pour visiter l’intégralité du parc, mais nous avons eu le temps de faire la majorité des attractions.

Parmi les attractions, après une demi-journée de maintenance, Bob a pu ouvrir. Nous nous y précipitons, mais ressortons déçus : court, tape-cul et avec une trajectoire aléatoire… Pas top en somme. Il fermera définitivement ses portes 1 an après pour laisser place à un nouveau coaster à l’horizon 2021. Encore une excuse pour retourner à Efteling aussi tiens…

Cette fois-ci, la météo nous permettra de faire une attraction aquatique : Vliegende Hollander. Pas le meilleur de la journée, mais rien que pour les décors de la gare, ça valait le coût de le faire. On ne ressort pas trempés, à peine éclaboussés, et c’est tant mieux puisqu’il faisait quand même froid en ce début mai.

Nous avons du prendre des fastpast pour Python. Etrange quand on sait à quoi s’attendre sur ce genre d’attraction… Python venait d’être retracké entièrement, donc aucune vibration. Plaisant pour un coaster d’une autre époque, mais pas assez pour m’enchanter, tant les sensations sont inexistantes. Un ennui mortel…

Le Bois des Contes

Nous finissons notre visite d’Efteling par le moment que j’ai attendu toute la journée : la féérie du Bois des Contes. Cette partie du parc renferme les décors de bon nombre de contes très connus comme Le petit poucet, Hänsel et Gretel, Pinocchio, La belle au bois dormant, Raiponce…jusqu’à arriver devant l’Arbre des Contes qui vous contera une histoire…en néerlandais. On n’a strictement rien compris, mais cet univers enchanté nous aura redonné nos 10 ans un instant. J’ai tout bonnement adoré cette partie du parc.

☆☆☆

foret bois arbre des contes efteling animatronics pays-bas

Comme je vous le disais un peu plus haut dans l’article, nous avons choisi des tickets “luxe” à 66€ par personne. Est-ce que ça valait la peine ? Oui et non.

Le tarif du ticket est de 42€ l’unité sur place (40€ pour un e-billet) auquel il faudra ajouter 12,50€ de parking. Le ticket luxe incluait le parking, ainsi que les repas du midi, du soir et une collation. Dans cette optique là, c’était avantageux.

Pour le midi, nous avions le choix entre plusieurs snacks du parc. L’encas était finalement plutôt maigre, et même moi qui ne suis pourtant pas épaisse, j’avais encore faim en sortant. Heureusement, la collation de l’après-midi (une tisane et une part de tarte), m’a aidé à tenir, mais j’aurais quand même grignoté une guirlande de pomme de terre dans l’après-midi…

Nous avons pu entrer dans certaines parties du parc 30 minutes avant l’ouverture officielle, soit le temps de faire une seule attraction puisque tout le parc n’était pas accessible, ce qui nous a valu quelques tours et détours pour trouver notre chemin.

Le repas du soir était inclus dans nos tickets. Nous avons donc pu profiter d’un repas dans un des restaurants du parc. Ce que nous ne savions pas, c’est que nous ne pouvions plus manger après la fermeture du parc, bien que les restaurants étaient toujours ouverts. Nous sommes donc arrivés in extremis à la fermeture, mais le personnel a eu la gentillesse de nous servir. Le repas n’était pas copieux, mais suffisant. Rien de fou, mais ça se mangeait.

En conclusion, Efteling est un parc beaucoup plus familial et “tout public” comparé à Walibi Holland. Les décors et l’ambiance forment un tout, là où Walibi fait plutôt vide. Un univers enchanté, qui fait le job. J’ai adore Efteling, j’ai adoré Walibi. C’était deux univers complètement différents, mais tellement complémentaires sur un week-end. J’aimerai beaucoup retourner à Efteling au moment de Noël, pour voir ce que propose le parc à cette période.

Combien

ça coûte ?

Kinderdijk, 9€ /pers.
+ 5€ de parking

Ce prix prend en compte l’entrée sur le site et la visite de l’intérieur de 2 moulins

Keukenhof, 18€ /pers.
+ 6€ de parking

Glass House Lelystad, 84,46€ /pers.
pour 2 nuits

Ce prix prend en compte les frais de ménage et les frais de service

Walibi Holland, 27,50€ /pers.
+ 8,50€ de parking

Efteling, 66€ /pers.
Ce prix comprend le parking, les repas et collation et un accès au parc 30 min avant l’ouverture au public

B&B Heerlijk Gemaakt, 42€ /pers.
Ce prix comprend la chambre avec sanitaires privatifs, le petit-déjeuner avec des produits bio et maisons, ainsi qu’un accueil chaleureux d’Angélique et Suzanne

Total
246,96€ /pers.

Hors frais de transport, repas et parking.

signature nathou jolies choses blog cinéma theatre voyages musique

Posté le 20/10/2019


'ON FAIT COUCOU
LES P'TITS GARS'

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de