TROYES
🐱 PETITS CHATS 🐱

Quand on a annoncé à nos proches qu’on partait à Troyes le temps d’un week-end, les réactions étaient mi-figue, mi-raisin. “Qu’est-ce que vous allez foutre à Troyes ?”, “ya quoi à Troyes ?”, “Hein ?! Où ça ?”, et the cherry on the cake “mais vous partez avec qui ?”. A vrai dire, si nous sommes retrouvés à Troyes, c’est surtout parce qu’après avoir passé notre premier anniversaire à Bourg-Saint-Maurice, on avait envie de faire un parc d’attraction pour le deuxième. Et quelle est la ville la plus proche de l’élu ? Troyes. Alors, à la une, à la deux…et à la Troyes…lol

architecture maisons pans de bois hôtel Juvenal-des-Ursins

GOLDEN TULIP DE TROYES

chambre hotel Troyes bon plan golden tulip

Bon, d’habitude on est plutôt Airbnb et compagnie pour nos petites escapades, mais quand il s’agit de notre week-end anniversaire, il est vrai qu’on se laisse facilement tenter par un hôtel avec petit dej’. Oui mais voilà : comme d’habitude, on s’y est pris un peu beaucoup au dernier moment, et il nous fallait obligatoirement un hôtel avec parking pour pouvoir laisser la batmobile. Qui dit parking, dit adieu le centre ancien… Notre choix s’est donc porté sur l’hôtel Golden Tulip 4*, meilleur rapport qualité/prix sur ce qui restait de disponible à ce moment-là, pour un hôtel tout à côté de Troyes.

La chambre était classique mais propre, le petit dej’ proposé était bon, copieux et varié (bien que je ne sois pas certaine que les oeufs sortent réellement du cul d’une poule), on aurait pu profiter d’une belle piscine extérieur si la météo avait été plus clémente, et le hall était équipé pour jouer à la console à deux, faire un petit jeu de société ou tout simplement bouquiner tranquillement. Très bien pour y passer 2 bonnes nuits, et c’était ce que l’on recherchait.

TROYES ET SES COLOMBAGES

Troyes est surtout connue pour ses magasins d’usine à proximité, dont nous avons allégrement profité avant de s’attaquer à la ville en elle-même. Mais, pour rappel, la ville de Troyes est située dans l’Aube, en (ancienne) région Champagne-Ardenne. Et qui dit Champagne-Ardenne, dit colombage. Du colombage partout, pour les maisons évidement, mais aussi les boutiques, les restaurants et même les fast-food.

Il est vrai qu’on s’est laissé tenter par O’Tacos, implanté dans un superbe bâtiment, sur une place très jolie près d’une fontaine. Le cadre était dingue, les tacos par contre…ignobles ! Le temple de la mal-bouffe infecte par excellence, et cher en plus. On leur a laissé une seconde chance dans un autre coin de France en choisissant une combinaison totalement différente, mais ça avait exactement le même goût ignoble. Fuyez, pauvres fous, votre palais vous remerciera.

Après cette expérience culinaire désastreuse, nous continuons notre visite et nous promenons dans les rues (et ruelles) Troyennes. Les couleurs, les monuments, les sculptures, les arrières courts accessibles, les détails qui se cachent un peu partout sur les poutres ou les gouttières,… C’est simple, on en prend plein les yeux à chaque coin de rue !

Alsacienne, les bâtiments à colombages et couleurs vives me sont familières, mais Troyes aura réussi à me faire voyager dans un autre tout autre décor, si proche de mes habitudes, et pourtant si différent. Qu’on lève les yeux au ciel ou qu’on se baisse, Troyes nous offre des beautés architecturales à foison. Une aubaine pour l’urbaniste que je suis !

TROYES ET SES ÉGLISES

Ce qui m’a également beaucoup impressionnée en visitant Troyes, c’est le nombre d’édifices religieux. Nous nous sommes essentiellement concentrés sur les églises catholiques, comme toujours lorsque nous mettons les pieds dans une nouvelle ville. Troyes nous a gâté, avec pas moins de 10 églises catholiques.

La basilique Saint-Urbain de Troyes

L’église Sainte Madeleine

Nous ne les avons pas toutes vu ou visité, mais je pense que nous avons facilement passé la porte de bon nombre d’entre elles. Chacune était plus belle que l’autre, toutes à leur manière, avec leurs différences et leurs similitudes.

La Cathédrale Saint-Pierre Saint-Paul

église Sainte-Nicolas édifice religieux quartier befroy Troyes

L’église Saint-Nicolas

église Saint-Pantaleon hôtel valduisant musée Troyes ville

L’église Saint-Pantaleon

TROYES ET SES SCULPTURES

Se promener dans une ville, que l’on connaît ou que l’on ne soit jamais venus, ça implique souvent de tomber sur des oeuvres d’art. Street art, fresques, panneaux, sculptures… La ville de Troyes ne fait pas exception, et nous n’avons pas tardé à nous en rendre compte. Flânant en direction des clochers, notre chemin nous menait toujours à une nouvelle sculpture, de quoi aiguiser notre curiosité.

C’est ainsi que nous avons appris que “Le Coeur” s’illumine et à mesure que les spectateurs s’avancent, ce qui en fait un coeur qui bat et une oeuvre simple mais impressionnante, qui prend tout son sens à la tombée de la nuit.

Même si nous ne les avons de loin pas toutes vu ni immortalisé, je trouve que la présence de nombreuses sculptures d’artistes très différents est un véritable plus dans la visite de la ville.

statue Troyes sculpture contemporain jeune fille donne baiser maison prépose pont tournant

« La jeune fille qui donne un baiser »

cœur emblème ville Troyes illumination monument

Le cœur

TROYES ET SES MONUMENTS HISTORIQUES

Vous voulez voir des monuments historiques ? Vous allez être servis ! Je me répète, mais les rues de Troyes sont truffées de monuments historiques. Lorsque ce ne sont pas des édifices religieux, ce sont des monuments historiques. De nombreux hôtels de la vieille ville sont ainsi classés, ainsi qu’une multitudes de bâtiments qui ne passent pas inaperçus. Une fois encore, il suffit de flâner dans les rues pour les trouver…

La Maison de l’outil et de la pensée ouvrière

La Maison de l’outil et de la pensée ouvrière (suite) / La Maison Rachi

hôtel de ville mairie Troyes place Alexandre isreal

L’hôtel de Ville

hôtel de Vauluisant musée bonnèterie art monument historique Troyes

L’hôtel de Vauluisant (ou musée de la bonneterie)

tourelle orfèvre architecture Troyes visite rue Paillot Montabert monument historique

Maison du Boulanger – Tourelle de l’Orfèvre

TROYES ET SES CHATS

Pourquoi associe-t-on Troyes avec les chats ? Et bien je n’ai pas la réponse véritable, mais j’ai ma petite idée, et je vais vous faire partager mon ressenti.

Déjà, il y a la présence de nombreux chats dans la ville. Durant toute notre visite, nous en avons croisé. Dans les arrières cour, dans la rue, ils sont là.

Ensuite, et c’est peut être là que se tient la “légende”, il y a la fameuse Rue Maillard, renommée Ruelle des Chats à cause des maisons qui se rejoignent par les toits, permettant aux chats de passer d’un grenier à l’autre. Il faut le voir pour le croire mais oui, la construction en encorbellement fait que les toits des maisons de part et d’autre de la rue s’embrassent. Une ruelle atypique qui mérite le coup d’oeil. C’est dans cette même Ruelle des Chats que vous trouverez dans le colombage une tête de chat gravée.

En allant à Troyes, vous passerez forcément par la ruelle des Chats, alors pourquoi ne pas en profiter pour s’arrêter manger Chez Félix ? C’est ce que nous avons décidé de faire. “Chez Félix”, c’est un bistro qui propose des menus journalier conçus à base de produits frais et de saison. Mention spéciale pour la terrasse du restaurant à l’arrière, dans les jardins juvéniles des Ursins, un lieu magnifique très bien pensé qui intègre parfaitement architecture troyennes et espaces verts. Si la météo avait été plus clémente, nous nous serions facilement laissé tenté ! En bref, la décoration, l’ambiance, le lieu, la qualité des plats, tout nous a séduits chez Félix, et nous y reviendrons forcément si l’avenir nous remets sur les pas de Troyes !

Malgré les a prioris, j’ai eu un véritable coup de coeur pour la ville de Troyes. Il y fait bon vivre, il y a énormément de choses à voir, et elle mérite d’être plus “connue”. Je ne m’attendais à rien en allant arpenter les rues de Troyes, et pourtant, je n’ai pas été déçue du voyage. De jour comme de nuit, la ville offre un petit quelque chose de spécial qui ne nous laisse pas indifférent. Vivante, vivifiante. Oui, je retournerai volontiers (re)découvrir cette ville dans le futur, c’est indéniable.

carrousel manège enfant centre-ville Troyes

Sans guide, sans se renseigner au préalable sur cette ville, sans instagram, nous avons réussi à voir la plupart des églises, la plupart des monuments historiques, la plupart des choses qui étaient finalement à voir à Troyes. Il suffit de suivre les différents clochers, et vous tomberez forcément sur bon nombre d’édifices et curiosités. Le hasard a très bien fait les choses pour nous, alors certainement que ça sera le cas pour vous aussi 😊

Si je vous ai convaincu de vous arrêter à Troyes si vous passez en Champagne, je vous invite à consulter le site de l’Office de Tourisme de Troyes, très complet, pour en savoir un peu plus sur la ville, les lieux de culte, les sculptures…

signature nathou jolies choses blog cinéma theatre voyages musique

Posté le 29/07/2020


'ON FAIT COUCOU
LES P'TITS GARS'

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments