TRIP REPORT #1
NIGLOLAND

thumbnail Nigloland parc attractions famille Gélis Dolancourt

Nigloland 🦔. C’était donc le parc mystère qui nous a fait venir pour ce fameux week-end prolongé à Troyes. Nigloland, c’est un petit parc d’attractions familial situé à Dolancourt, à 47km de Troyes. 39 attractions dont 4 coasters lors de notre passage en septembre 2019, des décors soignées, des allées propres, des attractions pour tous. Du tac au tac, je dirais que c’est un parc en devenir qu’il faudra surveiller de près dans les prochaines années. Ils ont vocation à changer de dimension pour se faire une très bonne place au niveau national, mais manquent encore un peu de moyens. On sent une envie de renouveau, une vision neuve et jeune, des investissements intelligents qui vont peut être faire trembler Mickey.

Donc on est arrivés là un peu avant l’ouverture, et on constate que le parking est gratuit, ce qui est assez rare pour le souligner dans un parc de ce type. +1 pour Niglo et Niglotte (les mascottes ultra mignonnes du parc).

carte Nigloland itinéraire France parc attraction Europe

Et zeeeee partiiiii

Le parc est divisé en quatres villages : le village Canadien, le village Merveilleux, le village Suisse et le village Rock’n’Roll. Je vous donne l’info comme ça, vous en faites un peu ce que vous voulez.

En entrant dans Nigloland, vous ne pourrez pas passer à côté de l’Eden Palais sans y jeter un oeil. A l’arrière d’un carrousel exclusivement composé de chevaux, un petit musée nous propulse dans l’histoire du parc et de ses créateurs : la famille Gélis, une famille de forain encore aujourd’hui à la tête du parc. Une histoire de famille donc, racontée au travers de maquettes d’attractions foraines, d’un espace cinéma, de roulottes, et même d’un reste d’attraction.

Après ce cours instant historique, où nous avons pu notamment apprendre que jadis, rencontrer une femme la plus obèse possible était considéré comme une attraction (WTF ?!), nous prenons la direction du nord, et son village canadien pour le premier coaster de la journée.

DU CÔTÉ DU VILLAGE CANADIEN

Grizzli

Premier disco de ma vie. Et bien, ce n’est clairement pas le truc le plus sensationnel et palpitant que j’ai pu faire en termes d’attractions. Légèrement gerbo-tron au bout d’un moment, on ne se dira pas que c’est l’attraction qu’il faudra ab-so-lu-ment refaire au cours de la journée. Une nouvelle passion ne naîtra pas à Nigloland.

☆☆

Goldmine Train

Pépito m’a rappelé qu’une dame a demandé si « le manège faisait des loopings ». Vue les barres de sécurité, il ne valait mieux pas …! Bon, revenons à notre Goldmine Train, avec ses virages, ses virages, ses virages, et… ses virages. Une fois encore, nous ne sommes pas la cible de ce coaster, mais c’était fun et surtout fluide ! Pas d’à-coup entre les deux tours, pas de vibration désagréable. Un petit regret tout de même : aucun airtime, aucun gillis dans le bidon. C’est pas parce que c’est pour les gosses qu’on ne peut pas les habituer, non ?

☆☆

grizzli disco coaster Nigloland parc attractions rotation

Pour le reste du village canadien, on passera notre tour. La balade en bateau à roues à bord de King of Mississippi ne nous tentait pas plus que ça, la Rivière canadienne (les bûches) non plus étant donné qu’il ne faisait pas très beau ni chaud à Dolancourt en ce début de mois de Septembre, le bateau pirate… faut-il vraiment se justifier de passer à côté d’un bateau pirate sans y entrer ?

Peut être pas le coin du parc le plus intéressant pour les adeptes de sensations que nous sommes. Ceci dit, les décors sont soignés, les attractions sont très bien intégrées dans leur environnement (peut être un bémol sur le hangar derrière Grizzli qui aurait mérité un peu plus d’attentions pour se fondre dans la masse).

DU CÔTÉ DU VILLAGE MERVEILLEUX

Clairement la partie du parc la plus intéressante pour moi, à cause de mon Grââl, mon plaisir suprême, ma madeleine de Proust dans les parcs d’attractions : la tour de chute.

Donjon de l’Extrême

Après en avoir tant entendu parler, après m’avoir tant répété qu’elle était la plus haute tour de chute libre rotative du monde (c’était encore vrai à ce moment-là), nous voilà au pied de ce monstre qui culmine à 100 mètres de haut (pour 70 mètres de chute libre à 115 km/h, tout de même). J’avais une seule hâte sur cette journée : la faire, la refaire, rerefaire, rererefaire… Mais est-ce que c’était à la hauteur de ce qu’on m’avait teasé ? Même si j’ai connu des tours moins hautes et plus franches depuis, c’était une vraie ré-ga-lade ! Nous avons pu enchaîner les descentes, en partie du fait de la pluie qui s’abattait sur nous. Mais même la météo ne pouvait entacher mon plaisir incommensurable. Alors oui, elle manque d’un peu de punch, mais elle fait tout de même partie de mon top des tours de chute, rien que pour sa hauteur. Bref, je pourrai passer la journée à ne faire que ça !

☆☆☆

vue ensemble tour chute donjon extreme Nigloland

DU CÔTÉ DU VILLAGE SUISSE

décoration automne parc thèmes Nigloland

Bienvenue en Suisse ! Là encore, Nigloland met la barre haute en terme de thématisation ! Les bâtiments, les décorations soignées et de saison, sont autant d’attentions qui font du parc un lieu agréable à sillonner. On sent vraiment que Nigloland a coeur pour que les visiteurs soient en immersion et se sentent bien dans le parc. +2 pour Niglo et Niglotte (compte les points, Mickey).

Alpina Blitz

Cette fois, c’était le Pepitotime : “un megacoaster Mack Rides, petit mais puissant de ce que j’ai pu entendre, avec de vrais airtimes”. Si vous n’avez pas compris, sachez que moi-même, après 3 années de relation, je ne comprends pas tout non plus… Donc on a un coaster, assez court mais apparement qui envoie du lourd, avec pour bonus, les Mack (Europa Park) aux commandes de la construction. Première impression : ça a l’air effectivement court, mais intense. Deuxième impression : la gare est trop choupinette, j’adore la déco soignée, et les trains sont hyper confo (merci Mack Rides). Troisième impression : les gillis dans le ventre sont présents (et j’adore ça !) malgré un parcours un poil court (mais sans temps mort). Et donc ? Et donc c’est un megacoaster petit mais puissant. Petit bémol tout de même : il commence déjà à faire ressentir quelques vibrations pas très agréables.

☆☆

coaster Alpina Blitz mack rides Nigloland sensations megacoaster
grand huit famille descente schlitt coaster Nigloland

La Descente en Schlitt’

Si on parle de l’attraction en elle-même, son parcours, ses sensations, on est sur quelque chose de très basiques pour ce type de coaster. Des virages qui ne donnent pas des baffes comme c’est généralement le cas, des wagons confortables, mais rien de transcendant. Maintenant, depuis le début je vous parle de Niglo et sa thématisation, sa volonté d’intégrer les attractions etc. La descente en Schlitt’ est l’exception qui confirme la règle, et pour le coup, il y a zéro intégration, zéro thématisation, il n’y a de suisse que le nom. Le reste est posé là. Dommage, mais vue qu’ils partent de quasi rien, ils peuvent dans l’avenir assez “facilement” remédier à ça.

☆☆

DU CÔTÉ DU VILLAGE ROCK’N’ROLL

Spatiale Experience

Moment nostalgie. On retrouve l’ambiance et les trains d’Eurosat à Europa Park. Malheureusement, le pépère accuse le coût de ses années de fonctionnement, et est une vraie purge pour les cervicales. Les wagons sont inconfortables au possible, le parcours est difficilement cernable au vue des nombreuses baffes qu’on se prend tout au long du circuit, et un freinage à vous faire recracher la raclette. Heureusement, on a été malins, on l’a fait AVANT de manger (mais vraiment, faites le avant, j’insiste). Bref, il mériterait un petit coup de neuf, comme son cousin germain.

☆☆

Air Meeting

Bon, les 3 étoiles, c’est parce que c’est TOUJOURS très plaisant à faire un skyfly. Souvenez-vous, j’avais déjà pu m’essayer à la tâche sur “Skyfly” à Holiday Park. Même principe ici, toujours aussi fun, et toujours en échec pour effectuer les rotations ! Ce ne sera donc pas pour cette fois…encore… bien que ça n’empêche pas d’essayer plusieurs fois dans la journée 🙂

☆☆☆

Alors cette journée à Niglo ? On y retourne ou pas dans le futur. Et bien OUI. Je pense sincèrement que Nigloland a vocation à prendre le chemin des plus grands, tant on ressent les efforts à tous les niveaux. Il y a une vision jeune et dynamique, une réelle volonté de se renouveler et de se tourner vers des attractions plus qualitatives.

On fait le bilan


C'est

Bieeennn'g


• Le prix : pour une journée à Nigloland, il vous faudra débourser 33,50€, avec possibilité de tarifs réduits via un CE par exemple. Nous nous en sommes donc tirés pour 25€ par personne. Le petit plus : le parking gratuit !
• L’ambition : Nigloland est en plein renouveau. Il y a une réelle volonté de proposer non seulement une nouvelle attraction, mais aussi un univers tout autour s’y rattachant. C’est soigné, et ça fait plaisir !
• Les attractions : tantôt à sensations, tantôt plus familiales, le panel d’attractions proposé est large et varié. Pas de quoi s’ennuyer ou trouver le temps long à Nigloland, même quand on n’a pas d’enfant et qu’on cherche avant tout les sensations.
• L’ambiance : c’est un beau parc, un très beau parc même ! Arboré, décoré, fleuri, accueillant, chaleureux. Tous ces critères dont on s’en fout à 14 ans, mais qu’on apprécie d’autant plus la trentaine approchant.


C'est moins

Bieeennn'g


• Le repas : l’absence de snacks dans le parc nous force à nous rendre dans les différents restaurants, et ça chiffre vite… 27,80€ pour deux, même si ça n’était pas mauvais, ça fait un peu mal pour la quantité.
J’ai beau me creuser la tête, c’est le seul truc qui m’a fait tiquer.


L'édito de Pépito

À l’instar d’autres parcs, Nigloland est sans conteste l’un des acteurs du renouveau dans le paysage parconautique français. Avec ses investissements réfléchis et son cadre atypique, il a su se rendre incontournable aussi bien pour les familles que pour les grands enfants, dont je fais parti. Et l’intérêt suscité n’est pas prêt de retomber puisque le parc nous prépare une belle surprise, en proposant, pour l’ouverture de cette nouvelle saison, une attraction aquatique unique en France. Un petit parc à consommer sans modération, qui pourrait à terme, rivaliser avec les plus grands. Tremble Mickey, tremble !

signature nathou jolies choses blog cinéma theatre voyages musique

Posté le 01/05/2021


'ON FAIT COUCOU
LES P'TITS GARS'

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments