LE BABA AU RHUM …
ou presque

Retour à mes premiers amours, la raison première qui m’a mené à cette page : la pâtisserie. Cette année, j’avoue que j’ai raccroché le tablier et privilégié mon master ainsi que mon apprentissage. Maintenant que j’ai terminé, je peux avouer : la pâtisserie m’avait beaucoup beaucoup beaucoup manquée… J’ai donc décidé de prendre un peu de temps pour essayer de faire un baba au rhum. Je dis essayer parce qu’il n’était pas assez imbibé (faute de moule adapté type moule à bavarois, j’ai pris un bon vieux moule à kougelhopf, d’où l’imbibage un peu foireux, qui a été rectifié par un coup de rhum directement dans l’assiette). Alors comme dirait mon papa, voici le “baba presque au rhum”…

La recette est signée Cyril Lignac, comme d’habitude

Ingrédients
Pour la pâte à baba
80 g de lait entier
16 g de levure fraîche
15 g de sucre
3 g de sel
200 g de farine T55
70 g d’œufs
60 g de beurre
Pour le sirop d’imbibage
750 g d’eau
400 g de sucre
170
g de rhum
1 gousse de vanille
Le zeste d’un citron et d’une orange avec son jus
Pour la chantilly
25 cl de crème liquide entière 35%
30 g de sucre glace
Les graines d’une gousse de vanille

Méthode :

  1. Délayez la levure dans de l’eau tiède, et laissez fondre pendant 10 minutes.
  2. Tamisez la farine avec le sel dans une jatte, creusez une fontaine au centre, et versez les œufs battus préalablement avec le sucre et la levure.
  3. Travaillez la pâte À LA MAIN jusqu’à ce qu’elle soit homogène.
  4. Incorporez le beurre ramolli petit à petit jusqu’à ce que la pâte soit lisse et élastique.
  5. Recouvrir la pâte et laissez reposer 45 minutes dans un endroit chaud.
  6. Pétrissez à nouveau la pâte et répartissez-la dans le ou les moules.
  7. Laissez gonfler la pâte 1h.
  8. Préchauffez le four à 200° C, et cuire 15 minutes à peu près.
  9. Une fois cuits, démoulez aussitôt les baba sur une grille, et laissez les refroidir.

Pour le sirop d’imbibage :

  1. Versez le sucre et l’eau dans une casserole et portez le mélange à ébullition.
  2. Baissez le feu, ajoutez le jus d’orange, les zestes, la gousse de vanille et le rhum. Laissez cuire pendant 15 minutes en laissant frémir.
  3. Passez le mélange à la passoire fine, et imbibez les babas généreusement, sans qu’ils ne s’émiettent (c’est à ce moment là que j’aurais dû imbiber plus longtemps). Laissez reposer.
  4. FACULTATIF : nappez les babas pour un effet brillant, avec du nappage neutre que vous pouvez acheter en grande surface (suivez les instructions sur le paquet). Je les ai nappé deux fois.

Pour la chantilly : dans une jatte refroidie, battre la crème, les graines d’une gousse de vanille et le sucre à vitesse moyenne jusqu’à obtention d’une chantilly ferme. Dans une poche munie d’une douille, garnissez généreusement le trou du baba, à votre convenance.

Bisoute

Posté le 17/11/2016


'ON FAIT COUCOU
LES P'TITS GARS'

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de