• Accueil
  • Musique
  •  > SHOW CASE JOYCE JONATHAN
    UNE FILLE D’AUJOURD’HUI

SHOW CASE JOYCE JONATHAN
UNE FILLE D’AUJOURD’HUI

Le mois de mars touche à sa fin, sous un soleil ravissant, et ce n’est pas sans un petit pincement au cœur que je me (re)mets à vous raconter mon petit bout de vie, tant ce mois (presque) parfait fut marqué par de douces mélodies, des sourires jusque derrière les oreilles, et des éclats de rire. On ne sait pas de quoi demain sera fait, mais tant que je peux continuer à vivre tout ça, ça me va !

Les photos dans le studio ont été prises par Arnaud Kieffer, qui a eu la gentillesse de me les envoyer. Les photos du show case ont été prises avec mon iPhone 6, d’où la qualité… douteuse ?

Le mois de mars a donc commencé par un show case, celui de Joyce Jonathan, avec pour première partie Benjamin Siksou. Petite explication : Joyce Jonathan, pour moi, a une couleur et une saveur particulière. Je ne vous l’ai peut être pas dit ici, mais j’ai eu l’immense chance d’accompagner mon amie Nathalie (que vous connaissez déjà) à Paris en septembre dernier pour l’enregistrement du titre “Les filles d’aujourd’hui” avec Joyce, chez Polydor, rien que ça. Après deux demi-journées de “tournage”, Nath participait au concours organisé par Joyce, et ça donnait ça :

Et puis un soir, il y a eu ce coup de fil inattendu, avec une petite voix pleine de sanglots et d’excitation qui me dit “Nath, je suis prise pour le concours de Joyce”. Derrière la vitre du studio, à te regarder et t’écouter, je chiale tout ce que j’ai à chialer. Si tu savais Nath comme tu comptes pour moi, et comme je suis fière de toi. Ce n’était de loin pas facile de te trainer jusqu’à Paris ?, mais putain je n’aurais raté ça pour rien au monde. Quand on se chamaille, ça me brise le cœur, mais deux Nathalie ensemble, on sait que ça fait des étincelles. J’ai envie de te secouer parfois, de t’engueuler souvent, mais surtout, surtout de te dire que je t’aime tout le temps . Et comme dirait une nana que tu connais “le bonheur c’est pas le but mais le moyen”, alors donne toi les moyens de vivre ce que tu as à vivre, je serais toujours là pour t’épauler et t’encourager.

Le 1er mars, Joyce se produisait au Casino de Bâle pour un show case organisé par Radio Dreyeckland et Cerise FM, deux stations bien connues chez nous. Mais avant le moment tant attendu, une émission de radio lui était dédiée l’après-midi, dans les studios mulhousiens. On y apprend que Joyce kiff le chocolat, snapchat et tinder. Plutôt solitaire dans l’âme, sous ses airs de fille réservée, elle reste une fausse-calme. Très accessible, elle joue facilement le jeu des dédicaces et selfies. Une vraie de vraie fille d’aujourd’hui donc…

Puis d’un coup, au détour d’une question posée par l’animateur, Joyce annonce qu'”une fille qui a gagné le concours de cover qu’elle avait organisé quelques mois auparavant était présente dans le studio“, l’occasion pour Nath d’être appelée au micro pour re-chanter un petit bout des filles d’aujourd’hui en direct sur Dreyeckland, au calme. On en parle de la tête de la mignonitude qu’elle fait sur la dernière photo ?

Joyce était accompagnée de Benjamin Siksou. Si son nom ne vous dit peut être rien, sa tête vous rappelle forcément quelque chose, soit à la télé (finaliste de la nouvelle star en 2007 quand même), soit au cinéma (La vie d’Adèle, et bien d’autres films encore). Et puis, si vous ne connaissez pas encore le chanteur à travers My Eternity, il va surement passer en boucle sur les ondes avec Tomber du camion. Du haut de ses 30 ans, Benjamin a donc déjà une jolie carrière derrière lui, et de belles années devant lui !

On apprend au fil de l’après-midi que Joyce et Benjamin ont été dans la même école, à savoir l’école alsacienne à Paris, mais que c’est la première fois qu’ils sont ensemble sur le même événement.

En quittant les studios, une jeune femme regarde Nathalie et dit à son ami “tu veux une photo avec Nathalie aussi ? Parce qu’elle chante vraiment bien, peut être qu’un jour elle sera connue“, ça nous a fait sourire, surtout après l’épisode du journaliste qui lui pose plein de questions, et de l’enfant qui lui dit de faire The Voice. Une bien jolie après-midi qui s’achève, et l’attente d’une soirée qui commence.

Rendez-vous était donné au Casino de Bâle. Benjamin nous offre quelques chansons, tantôt avec une mélodie douce, tantôt avec une mélodie plus tranchée et rythmée. Avec sa voix atypique, le “bébé éléphant égaré” nous fait volontiers voyager dans son univers mélangeant les genres. Bref, son album sort aux alentours de juin, et c’est avec plaisir que je l’écouterai !

Joyce est arrivée dans une tenue simple et élégante, sa grande guitare, son sourire à tomber, et son humour. 1m60 de mignonerie et de chansons remplies d’amour, on ne peut qu’adhérer. Le bonheur, Ça ira, Les filles d’aujourd’hui, Je ne veux pas de toi… en terminant par Je ne sais pas. En fait, ses chansons, c’est un peu l’histoire de ma vie d’éclopée des sentiments.

C’était beau, c’était intense. C’était peut être un peu court, mais ce n’était pas un concert à proprement dit, alors si elle passe par l’Alsace lors de sa tournée, je répondrais présente sans hésiter.

Et souvenez-vous : “le bonheur c’est pas le but, mais le moyen” 😉

Bisoute

signature nathou jolies choses blog cinéma theatre voyages musique

Posté le 27/03/2017


'ON FAIT COUCOU
LES P'TITS GARS'

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
LES JOLIES CHOSES DE NATHOUArnaud Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Arnaud
Invité
Arnaud

Super article d’une très belle journée avec ces deux artistes sympathiques. Tes photos sont encore biens prise avec l’IPhone, je trouve.

LES JOLIES CHOSES DE NATHOU
Invité

Merci beaucoup Arnaud c’est très gentil ! Je ne suis pas très très régulière, mais j’aime bien partager ces instants ici. Reviens quand tu veux ! 🙂