YOU’RE THE REASON THAT
I FEEL SO STRONG

joy vance concert scene zurich komplex457

Quand Stefou m’a proposé de l’accompagner voir Vance Joy, il ne m’a pas fallu 5 minutes pour accepter. Accord mutuel, achat des places, organisation du transport. Nous voilà le 9 novembre 2018, à Zürich, devant une salle que nous n’avions encore jamais vu : Komplex 457.

Nous entrons dans ce lieu très intimiste, probablement la plus petite salle de concert que j’aie vu jusqu’à présent. Il y a un étage avec des barrière pour avoir une vue plongeante sur la scène. J’adore instantanément cette salle, je ne saurais expliquer pourquoi, mais l’ambiance présente faisait se sentir à la maison.

Troisième rang, on n’est pas si mal. MAIS JAMAIS ÇA NE SE PASSERA NORMALEMENT. JAMAIS. Nous avions comme voisins de devant un petit groupe d’amis, dont l’un devait être entrain de vivre un rêve. Les émotions devaient lui peser sur les intestins, l’individu avait légèrement tendance à nous asphyxier. L’odeur nous a poussé à nous enduire d’huile essentielle de Ravintsara. J’ai vraiment failli poser une galette tellement c’était insupportable. ET LE CONCERT N’AVAIT PAS ENCORE COMMENCÉ ! Nous étions pleine de craintes pour le bon déroulement de la soirée, et nous déplacer était devenu impossible, salle comble oblige. Puis sa chevelure hommage à de MacGyver nous a parsemé de ses plus beaux flocons… UN CAUCHEMARS, CE VOISIN DE DEVANT !

Par avance, je vous présente mes excuses pour la qualité des photos prises avec mon téléphone.

Scott Helman

Il est plutôt rare que je sois enchantée par une première partie. Pourtant, Scott Helman, ce jeune homme à la Little Martin usée, m’a remise en place. Je le vois encore arriver en courant sur scène, comme un…enfant heureux ? Je n’ai aucune idée de la setlist, mais il a enchaîné les titres de son EP et de son album Hôtel de Ville, comme PDA, un son très pop, ou 21 days, beaucoup plus doux. Il a englobé le public dans son univers, moi la première. Je n’ai pas tout aimé, mais j’ai suffisamment apprécié pour écouter encore régulièrement aujourd’hui.

concert vance joy zurich scott helman
ripple effect album hotel de ville scott helman

Une mèche de cheveux indomptable, une Little Martin et voilà qu’il nous la joue Vianney en séparant le public en deux harmonies de “oh oh oh”. Mon véritable coup de cœur, mon frisson, aura été sans conteste Ripple Effect, un mélange de mélancolie et de douceur.

premire partie concert scott helman chanteur
scott helman musique little martins guitare

Cette première partie mettait en avant de belles promesses pour la suite de la soirée, à condition de ne pas faire de malaise aidé par notre voisin préféré. Après ce moment sans encombre, il a relâché la pression pour nous tuer un peu plus… J’ai eu vent d’un trop plein d’émotions… Nous appellerons cela “les joies de la vie en communauté”, et ce concert fera l’objet d’un chapitre dans le grand livre de nos poisses que nous nous sommes jurés d’écrire un jour 📚😂.

scott helman premiere partie concert europe

Vance Joy

Au fil de l’attente, nous nous rendons compte que nous n’avons ni l’une, ni l’autre, eu la curiosité d’écouter Vance avant de venir. Nous avons donc décidé d’aller à un concert, en partant du principe que si Riptide était une bonne chanson, les autres l’étaient forcément aussi. On est là, mais on ne sait pas du tout à quoi s’attendre. L’inconnu.

La lumière s’éteint pour laisser place à un faible faisceau lumineux. Il apparait comme un chevalier de l’ombre, les premières notes de Call if you need me au bout des doigts.

“I love you in the morning when the blood runs to your cheeks
Babe, you are the first thing and the last thing that I’d see”

Cette entrée en matière d’une douceur absolue me colle instantanément des frissons. Je reste bouche-bée, je regarde Stefou, et nos petits cœurs dans les yeux s’unissent pour se dire “il est incroyable”.

guitare instrument musique vance joy concert photographie
tournee europe vance joy concert suisse scott helman
chanteur australie vance joy musique komplex 457

Enchaînement avec Mess is Mine, quand soudain, mon pire cauchemars s’est réveillé et est venu me chuchoter à l’oreille : NOOOOOW YOURRRRRR MESS IS MIIIIIIIIIINE ! La fameuse nana qui HURLE de manière approximative toutes les paroles, de toutes les chansons, sans oublier les “wouuuuuuu” de fin s’était gentillement faufilée pour venir jusqu’à moi et prendre racine à une dizaine de centimètre de mon oreille droite. Enchantée madame, mais si tu pouvais éviter de me claquer un tympan que je puisse me délester de la voix de Vance, je t’en serai infiniment reconnaissante. A ce moment précis, j’ai maudit mes 1m58 qui ont fait que mes oreilles étaient piles à la hauteur de sa (trop grande) bouche. Les gens dans la salle 2 – 0 Nathou&Stefou. J’étais proche du KO technique.

concert vance joy bonnie and clyde saturday sun musique
vance joy riptide chanteur nation of two album

Like Gold, Take Your Time, Fire and the Flood, I’m With You, From Afar… tant de belles chansons que nous aimons instantanément. On a eu tellement de mal à se remettre de cette soirée… C’était grandiose, une dose de bonheur brut, un petit morceau de nous est resté là-bas ce soir-là. Je me souviens de nos SMS échangés quelques jours après : nous étions d’accord, cette soirée avait eu un parfum spécial (et pas seulement celui de notre petit MacGyver), et nous avions l’une comme l’autre du mal à quitter notre nuage. Pourquoi ? Aucune idée. Mais c’est aussi ça qui fait de la vie quelque chose de précieux. Ce sentiment de vivre pleinement, intensément. Tous ces concerts, tous ces spectacles, tous ces moments partagés avec elle. Et toujours le meilleur à venir…

little martin guitare ukulele riptide vance joy

On ne pouvait pas chanter avec Vance, puisqu’on ne connaissait pas du tout ses chansons (contrairement à ma nouvelle meilleure ennemie à côté de moi). Mais ça n’a à aucun moment été gênant. Nous n’avons pas boudé notre plaisir et j’étais heureuse de pouvoir chantonner des paroles encore plus approximatives que ma voisine. Le yaourt, forever.

Le moment où Georgia a retenti, j’ai une nouvelle fois pris une claque dans la tronche. J’avais envie de dire à ma voisine de bien se taire pour ne pas décapiter ce moment, mais le langage universel du regard bien placé à parlé à ma place. Après Bonnie and Clyde et Wasted Time, Georgia a sorti mon cœur de ma poitrine pour le déposer sur un nuage et le laisser flotter dans les airs. Un moment de grâce, divin, jouissif.

photographie concert iphone apple vance joy
chanteur concert zurich suisse komplex 457
singer vance joy accoustic live concert

One of These Days a été la manière le meilleur morceau de sortir de cette mélancholie en douceur. Pas ma préférée, mais de quoi redonner du ton et du rythme avant We’re Going Home et un medley All Night Long (All Night) / Sorry. La présentation des musiciens nous a fait comprendre que ça commençais à sentir la fin, à notre plus grand regret. Ce concert, on aurait voulu qu’il ne s’arrête jamais.

“Oh Saturday Sun, I met someone”… Nous étions un vendredi soir, et j’avais tellement envie de lui dire que même le vendredi soir, on fait des rencontres surprenantes… aka nos voisins. Nous étions encerclés, et j’avoue que notre voisine de droite commençait vraiment à me détruire le tympan, et je rêvais secrètement qu’elle ait une extinction de voix fulgurante et immédiate. Quant à notre MacGyver, ça allait. Il neigeait encore dans la salle, mais l’air redevenait respirable.

artiste guitariste interprete compositeur musicien vance joy
ukulele live concert vance joy zurich 2018

La fin se concrétisait de plus en plus. Lay It on Me clôturait la partie guitare, et on savait très bien que l’apparition du ukulélé sonnait définitivement la fin de la fête. Et quelle fin… Il n’en restait plus qu’une, celle qui nous avait motivé à venir ici, celle que nous connaissions, j’ai nommé “Riptide”. Il n’y aura pas de rappel. Les lumières de la salle s’allument, nous sommes heureuses, échaudées, épuisées, sortons de là avant que notre voisin de devant ne redescende et recommence la valse des intestins.

vance joy setlist chansons mess is mine concert

Arrivées dans le hall, nous remarquons deux choses : la grande affiche de Ben Howard pour sa venue la semaine suivante, et une pile de billets officiels sur une table, abandonnés. Il faut savoir que je n’aime pas les billets électroniques, je préfère mettre un peu plus cher et avoir LE billet. En Suisse, l’avantage, c’est que les billets de concert sont vraiment beaux, avec l’image de la tournée dessus. Nous nous sommes servies sur la table quand un homme est venu me dire “the show is finish“. Disons que si nous sommes actuellement dans le hall, pour sortir, c’est qu’on y était forcément… Après un dernier fou-rire, nous rentrons, les yeux remplis d’étoiles, le cœur rempli d’amour. Définitivement, ce concert n’aura pas été comme les autres !

Pour Scott,
ça se passe ici :

Et pour Vance,
c’est là :

signature nathou jolies choses blog cinéma theatre voyages musique

Posté le 24/11/2019


'ON FAIT COUCOU
LES P'TITS GARS'

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments